Poèmes

Le Monde a Besoin D'horizon et de Verticale

par Minod Alain

LE MONDE A BESOIN D'HORIZON ET DE VERTICALE

La terre avec d'un regard le prisme
Élimé par un horizon dégagé
Peut-être érigée en
Un univers
Ouvert

L'infini de la ville libre de ses lieux
Tendus au lointain
N'égare pas dans le vide
Mais atteint toute raison
Fermée aux yeux
Arrimés à
L'étendue

Si secrètes sont les rues qui apprêtent
Leurs noirs toits et leurs murs blêmes
A l'azur où s'essaime
Leur trame éloignée
Dans notre vue
A l'étroit !

Alors qui fait danser le monde sans horizon
Ne pense nos rondes
Que hors de
La raison...
Il s'invente des villes closes
Et se vente de causes
Serviles

Ne rien voir qu'énigme
Dans l'espoir
Qui anime le citadin poète
Éteint toute quête
D'essence
Dans l'infini de la présence

L'approche des liens
Qui accrochent ce qui vient
Entre proche et lointain
Ne fauche ni ne tient
Ce que son regard
Embrasse
Sans égarer ses traces :
Ce doux secret infini
Qui se créé dans
Le fini

Ce monde qui garde l’insu
Il se hasarde à le sonder
A nu...
Et il rencontre alors cet aigle
Qui lui montre que
L'« aveugle »
Avec ses vues « scientifiques »
Se rue aux portiques
Des temples du
Savoir
Pour veiller à ce que ne se rassemblent pas
Les espoirs de l'éveil

Et l'aigle étendant son vol
Ascendant sur les rues – sur le sol
Prête au poète une verticale
Pour qu'il ne s'entête
A l'horizontale
A tenir l'azur
Sans dessin pour le futur
Et s'arme d'un
Dessein

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top