Le Jardin, Remy de Gourmont
Poèmes

Le Jardin

par Remy de Gourmont

Simone, le jardin du mois d'août

Est parfumé, riche et doux :

Il a des radis et des raves,

Des aubergines et des betteraves

Et, parmi les pâles salades,

Des bourraches pour les malades ;

Plus loin, c'est le peuple des choux,

Notre jardin est riche et doux.

Les pois grimpent le long des rames ;

Les rames ressemblent à des jeunes femmes

En robes vertes fleuries de rouge.

Voici les fèves, voici les courges

Qui reviennent de
Jérusalem.

L'oignon a poussé tout d'un coup

Et s'est orné d'un diadème,

Notre jardin est riche et doux.

Les asperges tout en dentelles
Mûrissent leurs grains de corail ;
Les capucines, vierges fidèles,
Ont fait de leur treille un vitrail,
Et, nonchalantes, les citrouilles
Au bon soleil gonflent leurs joues ;
On sent le thym et le fenouil,
Notre jardin est riche et doux.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top