Le Cœur qu'On Croyait Mort, Cécile Sauvage
Poèmes

Le Cœur qu'On Croyait Mort

par Cécile Sauvage

Cécile Sauvage

Souvent le cœur qu'on croyait mort
N'est qu'un animal endormi;
Un air qui souffle un peu plus fort
Va le réveiller à demi;

Un rameau tombant de sa branche
Le fait bondir sur ses jarrets
Et, brillante, il voit sur les prés
Lui sourire la lune blanche.



Poème publié et mis à jour le: 04 juillet 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top