Poèmes

Je Sais que ma Joie est Prochaine

par Antoine de Rambouillet

Je sais que ma joie est prochaine,

Que bientôt je vous dois revoir,

Mais que l'impatience est une étrange peine !

Je languis dans ce doux espoir.

Pour vous, dans votre solitude,

Êtes-vous sans inquiétude ?

Le calme et les plaisirs vous suivent-ils toujours ?

Ne regrettez-vous point vos aimables demeures ?

Et ne comptez-vous point les jours,

Dont je compte toutes les heures ?


Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top