Intériorité vécue poème de Jacques Ceaux
Poèmes

Intériorité vécue

par Jacques Ceaux

I

Comment se dégager

quand en pleine gorge

s'accroche ce cancrelat

boule d'orage violacée

au goût d'amertume

paupières closes

claquemure

petit frisson de l'âme

grand déballage

du grenier intérieur

ces dentelles noires

ce verrou poussé

cette vielle ombrelle

du temps rafistolé

ombres de lucidité

II

la salle vide

un lit sans oreiller

un couloir fétide

une mélopée

dans le souvenir

des hiers immenses

se rejouent

dans la poussière

III

il restera

une sensation


Poème publié et mis à jour le: 11 juin 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top