Poèmes

Foule passante sans un regard

par Belhamissi Sadek

Que la Paix soit, en cette nuit bénie
Dans vos yeux limpides qui sourient à la vie
La Lumière Je perçois, de Jésus et Marie.
Que la Joie emplisse vos doux foyers fleuris.
.

Pourquoi sommes - nous si pressés et remettre à demain
Pourquoi dès aujourd’hui, ne pas tendre la main
A ce frère qui nous ressemble, apaiser son chagrin,
Le miracle d’un simple sourire, tient sa force du Divin.

.
Et pour son prochain aimer, faut-il attendre sa mort ?
Aveugles, les humains pour ne point voir encore
Que nous sommes les enfants d’une seule maison
Si minuscule, dans l’immense espace qui défie la raison.
.

N’ est pas seulement grandissant et beau, aimer
Un sens sublime aussi à son existence, donner.
Plus que l’abandon de la fortune, gisant sur le trottoir,
Achève le miséreux la foule passante, sans un regard.

.

Belhamissi sadek le 11.12.2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top