Ferment, Aime Césaire
Poèmes

Ferment

par Aime Césaire

Aimé Césaire

Séduisant du festin de mon foie ô
Soleil

ta réticence d'oiseau, écorché, roulant.

L'âpre lutte nous enseigna nos ruses,

mordant l'argile, pétrissant le sol

marquant la terre suante

du blason du dos, de l'arbre de nos épaules

sanglant, sanglant

soubresaut d'aube démêlé d'aigles.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top