Femme Antillaise poème de Maurice Oreste
Poèmes

Femme Antillaise

par Maurice Oreste

Femme aux charmes ignorés
D’un pays aux arbres empourprés
Chaud à midi, ciel bleu d’azur
Aux campagnes de belle parure…

Ton allure de femme antillaise
Aux lèvres sucrées comme des fraises
Donne l'envie de te savourer pleinement…
Du crépuscule jusqu'au soleil levant.

Toi, l’objet des rêves érotiques
Sous des fonds de nuits romantiques
Derrière tes doux regards qui se dénudent
Et ta démarche ondulée qui prélude.

Tes hanches se dandinent à chaque pas
Ta postérieure redondante rebondit çà-et-là
Dans ta robe de cocktail en taffetas de soie
Où tous les désirs se meurent et se noient.


Poème publié et mis à jour le: 17 octobre 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top