Ce qui se Lève, Jean Mambrino
Poèmes

Ce qui se Lève

par Jean Mambrino

Une barque se meut dans les creux de l'esprit, une voile, une vague où s'enfle le désir, un élan né de soi quand le soi se retire, une brise reçue à l'aube de
l'esprit.

L'orage a la douceur de toute intimité.
Le mouvement fait fond sur l'air et sur l'écume.
L'acte reste vivant alors qu'il est posthume.
L'insaisissable est pris dans le temps dissipé.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top