Aventure, Jean Tardieu
Poèmes

Aventure

par Jean Tardieu

Jean Tardieu

Était-ce hier ou dans un temps lointain ?

La vibration de l'air à peine on l'entendait (C'était le cri de l'alouette invisible)

J'étais seul, habité par une multitude muette où grondait la colère des mauvais jours.

Dans cette large plaine coulait sans doute un fleuve et au-delà palissaient les montagnes mais on ne les voyait pas

Le reflet de ma peine identique à ma joie plongeait dans les ténèbres vides.

Quelqu'un passa, ou quelque chose «
Qui est là ? » — demandai-je

Nul ne répondit.
Mais une feuille tomba

et le rideau s'entrouvrit

sur le paisible abîme de mes jours.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top