Année nouvelle poème de Jacques Ceaux
Poèmes

Année nouvelle

par Jacques Ceaux

Amour

Ainsi mourut l'année dernière
à la porte claquée de tes bras
à la lumière froide la nuit si longue

je suis mort beaucoup de toi
et mon amour recroquevillé là
rencogné au tout près de moi

Parfois je le crois il sommeille
sans bruit parfois je le vois
bouger un œil ou une oreille

mais il est toujours le même
ni changé ni vieilli on le trouvera
aussi rond de notre blasphème

Un rien le réveille
le souvenir d'un rêve une photo les éclats
de ton sourire vers l'appareil
il bondit tellement au son de ta voix


Poème publié et mis à jour le: 02 mars 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top