À Angélique, Jean Auvray
Poèmes

À Angélique

par Jean Auvray

Épigramme.

Quand je te caresse, Angélique,
Tu dis que ma barbe te pique ;
Aimes-tu tant le poil follet ?
Baise le trou par où je pète,
Et si tu n'en es satisfaite,
Fais-toi baiser par mon valet !

Extrait de: 
Le banquet des muses (1623)



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top