Vous n'avez plus que vos larmes poème de Belhamissi Sadek
Poèmes

Vous n'avez plus que vos larmes

par Belhamissi Sadek

Ah, ces misogynes dont le désir on va satisfaire !
Aux alentours pas l’ombre d’ une seule femme
Toutes, marre de la calomnie, vous entendre braire,
Volatilisées dans les cieux. Festoyez vils infâmes !
.
Faites-vous plaisir, plus jamais d’objet de vos mépris
Matin et soir, toujours afficher, ressasser messieurs.
De cette terre commune, malgré elles, toutes parties
Plus de gente féminine, festoyez donc bienheureux !
.
Messieurs les rustres, vieux coqs montés sur vos ergots
Dormez tranquilles, il n’y a plus d’objet pour vos ragots,
Entre vous, tard, buvez comme outres dans vos bistrots
Chantez, noyez votre solitude et chagrin, pauvres barjots.
.
Plus une domestique ,attendre, pour vous ouvrir
Ni poussiéreux pardessus vous débarrasser.
Une fois sur le fauteuil confortablement affalé
Vous attendez quoi? Plus de bonne pour servir.

Monsieur malade? Plus d’infirmière pour soigner,
Ni la boniche du jour pour vos affaires, toujours courir.
Ni ménagère. Ni cuisinière et serveuse pour le dîner,
Ni enfin au lit, seulement vos bas instincts, assouvir.
.
La femme, le soleil rayonnant indispensable à la vie,
La jolie lune embellissant nos cœurs de son éclat.
La supériorité de la beauté n’en déplaise aux aigris
Revient à cette rose et même ailleurs pourquoi pas !
.
Seuls, les sombres et longues nuits d’hiver, passerez,
Hommes rigolos plus d’amour ni vie sans femme.
Elles, fleurs joyeuses le firmament ont rejoint par nuées,
La nature les a reprises et vous n’avez plus que vos larmes.

.
Belhamissi Sadek le 24.09.2017


Poème publié et mis à jour le: 25 septembre 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top