Poèmes

Surprises dans les Acacias

par Minod Alain

SURPRISES DANS LES ACACIAS

L'espace d'un jour et demi et... Surprise :
Les acacias ont pris leurs feuilles
A la pluie

Ce soir : les pigeons ont fini
De sillonner l'air par-dessous
Les toits quand
Les régiments lunaires
Ont assis leurs
Lumières dans
Les acacias

Et le merle s'est alors essayé
A quelques modulations
Dans un acacia
Entre les murs
Délavés par
Le suif du
Ciel

Presque tous les volets
Ont cloué la lumière
En ne lui laissant
Tracer son
Brillant
Que dans la fraîche émeraude
Des acacias

Et le temps a fait glisser
La nuit à côté des
Acacias
Un homme debout- une ombre
Le regarde passer de
Sa porte-fenêtre
Blottie derrière
Un acacia

Et moi je suis dessous
Assis – tentant
De fixer l'axe
Des phares
Qui empoussièrent
L'ombre des
Acacias
Sur le fleuve étincelant
De l'avenue qui
Se prolonge vers
Le silence étoilé de l'horizon

Et ce qui se fixe c'est ce silence :
Ici contre le ciel mauve
Cachant l'ardoise
Des toits

La liberté de Nature
A dit son nom
De patience
Dans l'acacia !
Elle s'est déclarée paix
Jusque dans la
Vitesse de
Nos songes comme rivés
A la terre qui a fait
Son tour sur
Elle-même

Demeure ! Arbre inquiet
De notre savoir !
Tu sais !... :
Il ne peut tout domestiquer
Et même pas ces
Étrangers
Et tous ces miséreux
Venus avec leurs
Ailes : glaner
Ici – sous les acacias :
Leurs nourritures « Doner »

Tag:Tag:

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top