Poèmes

Regards

par Christiane Durussel

Je voudrais tenter d'écrire votre souffrance
Lorsque de vos bras
L'enfant s'est échappé.

Quelle est cette puissance
qui vient vous l'enlever
Sans un cri,
Sans un mot,
Sans un dernier baiser?

Dans un dernier effort
Vous enlacez très fort
Ce petit corps sans vie
Qui vous émerveillait
Cette toute petite main qui,
hier,
vous serrait
Cette toute petite bouche
qui riait, embrassait.

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top