Poèmes

Pour un café, pour un poisson.

par Langlet Serge

Pour un café, pour un poisson.
Comme un poisson à l’étroit dans sa nasse,
Le café froid que l’on boit dans sa tasse,
Laisse un goût sur la langue, amer,
Pour le poisson, c’est l’adieu à la mer,
A toute chose on peut trouver raison,
Pour un café, pour un poisson.

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top