Poésie, Louis Aragon
Poèmes

Poésie

par Louis Aragon

Louis Aragon

Semeur

La poudre aux yeux n'est que le sable du sommeil

Le sabre du soleil comme c'est déjà vieux

Tu prends ton cœur pour un instrument de musique

Délicat corps du délit

Poids mort

Qu'ai-je à faire de ce fardeau

Fard des sentiments

Je mens et je mange

La vie courante et le ciel pur

On ne sait pas d'où vient le vent

Quel charme

Je n'ai pas de tête

Le temps me sert de pis aller



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top