Poèmes

Poème Friable

par Mohammed El Arjouni

Amour

Poème friable
***
A toi ce poème
S’écoulant entre les doigts
Comme s’écoule un ruisseau dans les bois

A toi ce que j’aime
Glissant entre les doigts
Comme glisse le sable sous le vent

A toi ô belle âme
Tous les poèmes friands
De tes rires
De tes regards
De tes lèvres
Moulées
Dans le « j’aime » de tous les temps
Et même
De tes sourcils froncés
Quand
Au soleil levant
Entre mes lèvres
Dans les plis de tes rêves
Engoncées
Ma langue s’attarde
A taire ton nom

A toi mon poème
Mais gare !
Garde-le
Bien au fond de ton cœur
A l’abri de tous les vents
Car friable comme il est
A ton cœur ressemblant
Quand loin de moi
De battre
Comme il se doit
Il cessera
Mon poème s’écoulera
Comme du sable
Sous le vent
*****
Oujda le 03 Décembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top