Poèmes

Parler à une tombe

par Christian Castillo

Est-ce que les mots franchissent l’ombre,
Entends-tu ma voix dans ton souvenir ?
Je reste debout devant ta tombe,
Comme si j’avais des choses à lui dire.

La vie n’a pas donné de réponse,
C’est ta mort qui est venue demander.
C’est quand le dernier souffle renonce
Que le regret commence à respirer.

Je connais le mur qui nous sépare.
Je sais que ce n’est pas cette pierre.
Comme un jouet que rien ne répare,
Ma blessure restera entière.

J’ai dans le cœur toute mon affection,
Ce chagrin qu’on n’ose pas partager.
On peut retourner cent fois la question
C’est maintenant trop tard pour la poser.

Est-ce que mes larmes t’appartiennent,
Est-ce que je pleure nos défaites ?
C’est une image que tu emmènes
Une photo de nous incomplète…

Les aiguilles du temps vont à l’envers,
Le passé s’invite dans le présent.
Est-ce à l’enterrement de son père,
Que l’on enterre aussi en nous l’enfant ?

Extrait de: 
Antichambre

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top