Poèmes

Les sept jours

par Alain Lortie ( curseur )

Sublime aventure se laisse paraître.
Splendide aventure des chaînes, d'eaux pures,
d'égal jour, d'égal nuit. Avenir des êtres
soutenance apparente, belle aventure.

Rien n'est sans le pouvoir, semence du début.
Refleurit dans le jour, renforcit dans la nuit.
De ce germe de vie, harmonie sans abus,
naîtront les devenirs, le second jour en Lui.

Naissance du souffle, permet l'avancement.
Vers la terre iront, faute de densité.
Les forêts sont venues orner le lancement.
Généreuse terre autorise cité.

Parfaire la vision, formes et statures,
divers êtres naîtront. Improviste l'astre
disjoindre jour et nuit. Nouvelle allure,
chasse aux corpulents. Rester petits êtres.

Parmi les nuages sombres, cachant les monts
le véhicule-or installé vision des lieux.
Une année divine, nettoie les environs.
Réouvrir les portes, y sortiront les dieux.

Début des merveilles, fusions avec les singes,
rayon de culture, vénération de tous.
Poursuite des songes, inventions des mages,
facilité des âmes, religion de tous.

S'établir le monde, les temples des dévots.
Le chaînon manquant désormais divulgué.
Le grand jour du repos, la vision des anneaux
des couleurs structurées, pour les plaisirs marqués.

Extrait de: 
Message Initial (initialmessage.com)

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top