Poèmes

Les Eaux D'hadès

par Anastasia Choquet-Veith

Sur les rivages noirs du Cocyte les pas des ballerines s'envolent comme des miroirs de topaze
Les berges pleines de l'Achéron dégouttent les pointes de leurs petits pieds menus à la peau de garance et aux ongles bleu d'ecchymose
Elles entendent les âmes des forgerons trempant le fer brûlant de leurs lames dans les eaux mortes pour les rougir du sang des amoureux
Le métal siffle comme les rires épars des trains sur les rails, il gémit comme un aigle qui plane et se tord

Et en silence, les eaux fangeuses prennent leurs airs de maquerelles, noyées du velours sombre de leurs amours, de brocart qui sentent le vin et les cigares
Tassées au fond de leur bordel, elles passent leurs mains trempées de joyaux dans le dernier souffle des jeunes hommes à la silhouette de faon et aux cils de biches
Les pans de leurs robes caressent la prairie vert-de-gris qui se balance comme un râle
Et la coupe ciselée de leurs mains saisit parfois la nuque chevelue d'un amant
Mais sous la froidure des fleuves les chairs ne tiennent guère, les baisers se dissolvent, les regards se décomposent
Ne reste qu'une brève embellie, aussi durable que les plis froissés des coquelicots

Dans nos alcôves, des charognes, des femmes aux paupières vides, des palais que déserte la nacre des gencives, des os cliquetant aux fonds de corsets vaporeux
L'en-dessous n'est que vermines quoiqu'en chantent les poètes et même Orphée n'aurait bravé Hadès s'il avait su que sous la peau des malicornes baignaient les dents d'Eurydice
Nulle paix sous les grands aulnes aux feuillages d'anthracite, aux graines dures comme des perles, aux pavots de tourterelle
Les gémissements des damnés sont comme des rondeaux ou quelques notes de madrigal, comme la brume sur les eaux mercuriales
La corolle des asphodèles, sous les chants des pleureuses, sont les ombres des fidèles qui viennent bénir leur tombeau

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top