Poèmes

Les Amis

par Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud

Viens, les
Vins vont aux plages,
Et les flots par millions!
Vois le
Bitter sauvage
Rouler du haut des monts!

Gagnons, pèlerins sages,
L'Absinthe aux verts piliers...

moi —
Plus ces paysages.

Qu'est l'ivresse,
Amis?

J'aime autant, mieux, même,
Pourrir dans l'étang,
Sous l'affreuse crème.
Près des bois flottants.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top