Le Sable et la Mémoire, Claudine Helft
Poèmes

Le Sable et la Mémoire

par Claudine Helft

Il y avait là des bouquets ronds, des fleurs molles et damnées aux odeurs perfides, des couleurs garées dans la nuit, des mensonges, des erreurs sur des mots encore chauds.

C'était un lieu de rancune où les souvenirs et les soies s'irriguaient à la même source, des soirs de vigueur où la lune s'enhardit au point de blanchir le sol,

une chambre abandonnée au songe,

parfumée de blanc, sans rigueur et sans loi

où chantaient encore les vagues

entre le sable et la mémoire, riche

de l'œuvre toujours absente, et du vœu.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top