Poèmes

Le revers du progrès

par Amisador Andréa

Bienvenue dans la méritocratie
Où la pauvreté sonne pour les riches comme un murmure
Même si par ses bien pâles couleurs
Elle témoigne des misères de ce monde
Même si nous refusons d'en entendre la douleur
Et que nous consentons à rouvrir ces blessures
Qui saignent ceux qui n'ont déjà plus d'humeurs
Ni d'abri, ni d'espoir
Ni de forces, ni de nourriture et pourtant sans rancœur
Que d'injustices profondes

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top