Poèmes

Laure loge dans le Quartier de l'Horloge

par Aimé Nouma

Laure loge dans le quartier de l'horloge

Grande , belle, blonde, lunettes en écaille
Sourire blanc émail, le cheveu en bataille
Couleur de paille mais l'air d'avoir de la maille
Laure était brillante, chaude, chatte, chatoyante

Rencontre d'un soir aux Bains dans un bain de foule
"j'te plais, c'est cool! tu m'plais, ça baigne, ça roule
Des pelles avec entrain, enlacés dans un coin
Des gros palots, des patins.Mains sur les seins
Montée de houle:main sur le boule
My lord!, Laure prend les choses en main
"tu sais j'habites pas loin!"trop cool
Ciao les bains! Ciao la foule
Arrivederccho faut que la suite se déroule

A cheval entre le Marais et Les Halles
et aussi entre ses souhaits et la morale
dans un loft au confort digne d'éloges
Laure loge dans le quartier de l'horloge

Rencontre d'un soir qui dure des jours des nuits
joue contre joue , jouir, roucouler de plaisir à l'envi
On ne s'était pas vraiment mis à la colle
mais on se la jouait cool,
Laure se disait de la vieille école
"La vie comme elle s'écoule!"
Stock de capotes éclaté, d'un commun accord
plus ni condoms ni latex dans le duplex
juste le gros bout d'homme dans le corps
et dans la tête de la femme-sexe.

A cheval entre le Marais et Les Halles
et aussi entre ses souhaits et la morale
dans un loft au décor digne d'éloges
Laure loge dans le quartier de l'horloge

Je ne doutais pas une seconde du côté glamour
de notre histoire
car temps minuté, elle était toujours à la bourre en retard ,
à nos rencarts
et quand je l'ai débarquer comme une fleur au Bazar
l’air très remontée,mais à l’heure
Je lui ai dit rigolard:"Laure , c'est rare,
t'es en avance , c'est pas l'heure!"
Elle a pris ses distances et m'a dit."J'ai du retard!"
Je n'avais rien compris à son histoire d'heure,
mais c'est vrai qu'elle était d’une grande pâleur
quand elle s'est mise à me parler
de son cycle, de la lune, des marées pas arrivées,
de son véto d'avorter, de se priver
d'un soit-disant rayon de soleil
qu'on saurait tous les deux élever.
Moi j'avais du mal à tout avaler,
surtout la pilule oubliée

A cheval entre le Marais et Les Halles
et aussi entre ses souhaits et la morale
dans un loft au confort digne d'éloges
Laure loge dans le quartier de l'horloge

Et son horloge biologique lui montre, lui indique en toute logique qu'il est l'heure.
Au cadran déjà 32 printemps et à peine une fois une fausse couche au compteur.
Côté coeur, trois maîtresses, une bonne douzaine d'amants, rien ne presse
mais il est l'heure pour Laure qui se sent mûre, parée, sereine pour être mère
sans même passer devant monsieur le Maire,et au pire sans même de père
car si je ne donne pas une réponse dite d'homme à son ultimatum
de femme seule mais ultra autonome
et bien fini le baisodrome
et pour le bébé, je chuterais du statut de père
à juste généreux géniteur.
Et ta soeur, Elle bat le beurre?
Tu veux le beurre et l'argent du beur,
Le noir et le rayon de soleil du noir:
mais va te faire voir!

A cheval entre le Marais et Les Halles
et aussi entre ses souhaits et la morale
dans un loft au confort digne d'éloges
Laure loge dans le quartier de l'horloge

Finalement les marées de Laure sont arrivées
et on aurait pu facile, se retrouver
se reconcilier. Oui j'aurais pu faire mine d'oublier
mais maintenant que je l'avais démystifiée
je ne pouvais plus vraiment m'y fier !
Je la trouvais,pas folle à lier
mais limite un peu détraquée
comme parfois l'horloge du quartier.

Extrait de: 
"LES PLEURS DU MÂLE " d'Aimé NOUMA éditions UNIVERSLAM

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top