L'Art du Voyage, Hermann Hesse
Poèmes

L'Art du Voyage

par Hermann Hesse

Voyager sans but plait à la jeunesse,
Mais l’âge en venant m’affadit ce goût
Et je ne pars plus sans savoir par où,
Sans qu’un but précis, un désir me presse.

Hélas, pour celui qui suit un dessein,
Voyager n’a plus la douceur première
Dont l’étincelait forêt ou rivière
A chaque nouveau détour du chemin.

Pour rendre à l’instant la fraîche innocence
Que n’occulte plus quelque astre rêvé,
Voyager doit être un art retrouvé :

Du vaste univers partager al danse
Et vers un lointain longtemps cultivé,
Même sans bouger, rester en partance.



Poème publié et mis à jour le: 03 juillet 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top