Poèmes

L'Amour est Invention

par Mohammed Bennis

Amour

Sous le pin des symboles

l'amour étrange

parle

Prends de ces feuilles ce qui éblouirait l'aimée

et jette-le dans l'eau de la parole

Poésie coupant les mains

Froideur se jouant

de la présence
Aveu compris de nous deux seuls
Salut

que tu laisses suspendu entre deux passants
Propos sur le sang d'une couleur dans une toile non encore peinte

À
Casablanca, un ami m'a raconté avoir été entraîné dans le dédale d'une soirée.
Une femme silencieuse entre toutes les présentes le surprit par un amour non déclaré dont il ne savait d'où provenaient les douleurs.
Il la salua, les yeux rivés sur l'eau douce de ses seins.
Peu convaincue, elle choisit de se taire alors que les planches du désert la sculptaient.
Puis elle l'agressa devant l'assistance au point qu'il en fut perturbé et

que des nuages de solitude se bousculèrent entre tripes et

paupières.

Bénie sois-tu. ô langue du grand amour !


Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top