Poèmes

Lambrequins

par Js F

Les lambrequins dansent
à l’horizontal de leur histoire
dentelles blanches
cousues sur les respirations
qui palpitent le jour

Les lambrequins pointent
sur les enluminures obliques
qui surpiquent le soleil
dans une mémoire en apparition

Les lambrequins suspendent
des intervalles d’hésitation
comme à éblouir l’habitude
des regards lestés
d’un rien d’oubli qui déséquilibre

Les lambrequins rayonnent
par-dessus les fleurs
aux murmures multicolores
à la croisée de leurs silences

Les lambrequins effleurent
en discrétion décorative
chaque bienvenue
portée en verre sous la varangue

Les lambrequins respirent
serrés selon l’identique d’un origami
qui farandole leur frontière d’accueil.

Les lambrequins se rejoignent
au large des illuminations
chatoyantes presque limpides
reconverties dans chaque heure
repliée sur les auréoles de bougainvillée

Les lambrequins dessaisissent
la morsure qui déjà s’échappe
et prolonge cette découpe
du temps qui passe…

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top