Poèmes

Je ne Suis Rien

par Jacques Gourvennec

Amour

Ecoute-moi... Je ne suis rien
Ecoute-moi comme personne
Entends la nuit quand elle vient
Comme l’ennui... me déraisonne

Toutes ses heures à t’inventer...
Des nuits fardées d'unique rêve
Sous les sunlights insinuées
Et la mer, ses vagues et ses grèves

Ecoute-moi comme personne
Je suis la brume d'un matin
Dans les baisers d’une nuit brève
La solitude qui s‘éteint

Devine-la
Dans ses avances...
Regarde-la comme elle s’en fout
Cette nuit bleue de nos distances
Artificielle, en rendez-vous

Jusqu’aux crayons de nos absences
Et les desseins de nos pensées
Dans nos murmures en avalanche
Mouillés de rêves au temps halé

Regarde-moi je suis personne
Au fond des yeux, de n'importe où
D’un pas de deux, les mots résonnent
En phrases tendres d'un hibou

Dans les tangos de mes avances
Sous ta lumière au fond des yeux
Les symphonies d’un rêve immense
Et mes chansons comme tu veux

Ecoute-moi... Je ne suis rien
Je suis le vent… qu’un souffle tendre
Un phonographe de tes yeux

Extrait de: 
Poète sale type

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top