Exergue, Achille Chavêe
Poèmes

Exergue

par Achille Chavêe

J'en appelle à la trahison des miroirs

au verre grossissant de l'oubli

j'en appelle à la fumée sans feu

à l'anneau sans doigt

aux lettres majuscules des citations

pour ne pas mourir sans une injure aux lèvres.

15 octobre 1935



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top