Exercice de la Solitude, Jean Claude Renard
Poèmes

Exercice de la Solitude

par Jean Claude Renard

Je suis comme l'amani de moi.
Je suis comme quelqu'un de mort, quelqu'un qui marche à travers soi. quelqu'un qui marche dans son corps, je suis comme quelqu'un d'ancien.

Je suis ancien et souterrain comme quelqu'un qui dort en soi, n'a plus d'amour, n'a plus de mains, n'a plus que ce dont il a froid, je suis comme quelqu'un qui tue.

Je suis l'oreille disparue, je suis la bouche ensevelie, la chair étanche à toute chair, la chair brûlée, la chair qui crie. je suis sépare de la mer.

Je suis séparé de mon cœur,

je suis séparé des oiseaux.

je suis sans corps intérieur,

je suis sans arbres dans mes os,

je suis comme un homme sans hommes.

Je ne suis plus celui qui nomme, je ne suis plus celui qui voit, quelqu'un m'a retiré du
Christ, quelqu'un l'a retiré de moi, je suis absent du haut esprit.

Je suis absent du haut amour, je suis absent des hauts pays comme quelqu'un dans une tour, — mais où se tient le haut amour, mais où sont ceux-là que je suis?



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top