Au Duc D'orléans, sur le Combat de Sept Français Contre Sept, Christine de Pisan
Poèmes

Au Duc D'orléans, sur le Combat de Sept Français Contre Sept

par Christine de Pisan

Prince honnoré, duc d'Orliens, louable,

Bien vous devez en hault penser deduire

Et louer
Dieu et sa grace amiable

Qui si vous veult en tout honneur conduire

Que le renom par le monde fait luire

De vostre court remplie de noblece

Qui resplendit comme chose florie

En noble loz, et adès est radrece

De hault honneur et de chevalerie.

Or ont acreu le loz li sept notable

Bon chevalier que vaillance a fait duire

Si qu'a grant loz et victoire honnorable

Ont desconfit les sept
Anglois, qui nuire

Aux bons
François cuident et les destruire;

Mais le seigneur du
Chastel, ou proece

Fait son reduit et la bachelerie,

Bataille, ont mis
Anglois hors l'adrece

De hault honneur et de chevalerie.

Et
Kerhoïs le breton secourable

Qui mains grans biens fera ainçois qu'il muire,

Et
Barbasan et
Champaigne amiable,

Et
Archambaut qui fait son renom bruire,

Le bon
Glignet de
Breban qui aduire

En armes veult son corps et sa jeunece;

Par ces sept bons est la gloire perie

De noz nuisans qui perdent la haultece

De hault honneur et de chevalerie.

Prince poissant, honnourez a leece

Les bons vaillans ou valeur n'est perie,

Car vous arez par eulx toute largece

De hault honneur et de chevalerie.



Poème publié et mis à jour le: 12 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top