Poèmes

As Tu Entendu

par Zaghbenife Amine

As-tu entendu ?
Ces crépitements, dans le silence forcé des nuits !
Des algériens s’entretuent !
Le sommeil et l’éveil dans un même bruit.
S’entremêlent pour n’en faire qu’un.
As-tu entendu ?
Ces crépitement des armes !
As-tu vu ?
Ces sillons sur les visages creusés par les larmes !
Le vent de la haine souffle sur les villes et les villages !
La raison a reculé devant la passion des faux mages !
Mon Dieu !..
Que d’horreurs ?
Partout cendres et feux !..
Partout tristesse, larmes et cris de douleurs.
Mon Dieu !..
Faites que le sang cesse de couler !
Dans ce pays d’hommes illustres et valeureux !
Faites que règne à nouveau, la sagesse, l’amour et la paix !
Que le malheur fuit devant un avenir prospère et heureux !
Ces vers sont d’un algérien meurtri dans son cœur !
De se sentir impuissant et témoin de cette calamité !
L’Algérie vit dans la peur !
Elle croule sous le poids des atrocités
As-tu vu ?
Ces atroces images, de morts, de blessés, de mutilés !
As-tu entendu ?
Dans la nuit, une veuve ou un orphelin pleurer !
A tous ceux qui prient dans la solitude !
Priez pour que cesse le malheur qui frappe mon pays !
Priez pour que cet hiver, dur, mortel, et rude !
Fasse place à un printemps gai, ou la mort cèdera à la vie

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top