Poèmes

A un Miroir

par Charles Cotin

Cristal d'amour, onde solide,
Où se mire un plus beau soleil
Que n'est l'astre dont le réveil

Chasse la nuit humide ;
Arbitre ingénieux des triomphants appas

Dont
Olympe est pourvue,
N'est-il pas vrai que celui qui l'a vue
Ne doit plus rien voir ici-bas ?



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top