A Mademoiselle Sarah, Paul Verlaine
Poèmes

A Mademoiselle Sarah

par Paul Verlaine

O
Mademoiselle
Sarah,
C'est à qui de nous deux sera
Le mieux encore épris de l'autre.

Hélas ! crois-je, c'est toujours moi
Que tracasse bien trop d'émoi.
Mais votre émoi ?
Quel est le vôtre ?

Je crains qu'il ne soit trop menu
Si je vois votre cœur à nu...
Heureusement c'est l'inconnu !

Et je veux que cette fleurette

Ne vous trouve point mal seulette,

Dussé-je y, moi, risquer ma tête.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top