Vivant ! poème de Jacques Ceaux
Poèmes

Vivant !

par Jacques Ceaux

Le soir était venu.

Libre et frais l'air courra encore, le silence petit à petit gagnait la partie; j'avançais sourdement pas à pas et je souriais, un bien être d'enfant glissait dans mes veines.

Je n'allais nulle part mais en marchant, les quelques passants étaient colorés, les teintes vivaient sur les vêtements d'été, c'était MAI

Le soleil était arrivé depuis peu.

La peau des filles aux confins des doublures riait d'une si douce soie dorée;

J'étais comme heureux à sucer le sucre des secondes


Poème publié et mis à jour le: 01 mai 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top