Un matin je serai partie poème de J.Q. LOUISON
Poèmes

Un matin je serai partie

par J.Q. LOUISON

A l'heure où le voile opaque de l'oubli
Recouvre encore toutes choses de sa noirceur
Au moment où l'âme s'étire de son long sommeil
Où les yeux d'écarquillent sur un jour nouveau
A l'heure où les bruits sont encore inaudibles
Alors que la vie n'a pas encore repris son cours
Comme un être éthéré qui s'étire langoureusement
Puis se faufile au coeur de toute matière
Avant l'aube du matin, comme une âme trépassée
Après une visite impromptue à ceux qu'il a laissés
Se dérobant subtilement à la vue des vivants
Je serai partie sans faire de bruit
Je m'en serai allée sans que nul ne s'en doute.

Extrait de: 
Emotions


Poème publié et mis à jour le: 25 fvrier 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top