Poèmes

Un jus fermenté bon pour la pensée

par Jean-Michel Bollet

Se délecter du jus de raisin fermenté
Fait monter la pensée et descendre la crainte
De l’ennemi qui sans un cri a fomenté
Un complot pour un acte sale

Il a uni à un ami agrémenté
Le supplice mis sur le banc de la contrainte
Où s’est assis un fils inexpérimenté
Qui ne sait pas que le sel sale

La pensée n’est plus la vassale
Obligée d’accepter quelque enrégimenté
Dans l’armée des laissés où règne la complainte
Du frustré désireux d’être un peu lamenté

C’est une force colossale
Qui s’infiltre et procure un pouvoir augmenté
Au dernier méprisé et même à cette sainte
Dont l’esprit assoiffé est sous-alimenté.



Poème publié et mis à jour le: 18 novembre 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top