Un Dernier Silence, Abdelkader Guerine
Poèmes

Un Dernier Silence

par Abdelkader Guerine

Abdelkader Guerine

Je pars ailleurs mon sac doté
De mots qui chutent de chaque coté
De l'encrier quand je me noie
La chair peinée en plein la joie.

Et j'écrirai
Et j’oublierai
Les rêves qui n'ont jamais duré,
Et en avant
Vers le levant
Je les terrai de mon vivant.

Je pars marcher sans m’arrêter
Au noir des nuits et m'inventer
Le feu d'un jour qui me promet
La vraie moitié de mon aimée.

Et je dessine
Et je m'obstine
A croire à l'art qui me fascine,
Et en lancée
Dans mes pensées
J'en fais hélas un songe sensé.

Je pars sans bruit à l'aube d'une cause
Suprême d'une vie velue en rose
Prévue ailleurs pour mes honneurs
En quête de mon meilleur malheur.

Et je m'endors
Et je m'en sors
De l'existence des esprits morts,
Et je commence
Dans mon absence
Un autre cauchemar dans le silence.



Poème publié et mis à jour le: 25 mai 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top