Poèmes

Un Ciel D'hiver

par Claude Beausoleil

sur le fleuve blanc de mots siffle une complainte

arrachée aux séquelles d'une nuit hivernale

c'est la ville qui chancelle

qui claque

et qui frémit

sur ce fleuve blanc se hissent

des fumées en cris pâles détachant les immeubles

d'un ciel en proie au nord

à ce ciel tu demandes qui parle en ce silence

depuis combien de siècles

depuis quel lieu mythique

avec quelle énergie

toi qui regardes le vent

connais-tu ses quêtes ses lignes et ses errances

ses délires et ses fêtes t'y reconnais-tu

par-delà la poudrerie de tensions en tornades

l'âme de ta ville

froide

sans mélancolie tremble-t-elle frottée

aux courbes blanches d'un recommencement

réclamant un récit

dans lequel se prononce nu le mot hiver

que la saison emporte dans ces vertiges où des leurres

naît un livre pulvérisant les mémoires du gel



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top