Poèmes

Un Air Embaumé

par Louis Aragon

Louis Aragon

Les fruits à la saveur de sable
Les oiseaux qui n'ont pas de nom
Les chevaux peints comme un pennon
Et l'Amour nu mais incassable

Soumis à l'unique canon
De cet esprit changeant qui sable
Aux quinquet8 d'un temps haïssable
Le
Champagne clair du canon

Chantent deux mots
Panégyrique
Du beau ravisseur de secrets
Que répète l'écho lyrique

Sur la tombe
Mille regrets

Où dort dans un tuf mercenaire.

Mon sade
Orphée
Apollinaire



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top