Poèmes

Tous Nés Pleurant

par Belhamissi Sadek

Ils sont tous nés en pleurant
Rouge, jaune, noir ou blanc
Tous fragiles et innocents,
Faisant la joie de leurs parents.

Quand le soleil était absent
Rouge, jaune, noir ou blanc
Leur sourire d’ange le remplaçant
Les rendait tous très charmants.

Rouge, jaune, noir ou blanc
Ils n’étaient pas différents.
A la récré, au jardin jouant
Plus tard ensemble plaisantant.

Ils étaient encore amis adolescents
Rouge, jaune, noir ou blanc,
Les jolies filles ensemble courant,
Les jeux, autres farces c’était marrant.

Hélas ! Devenus majeurs et grands
Politique et société s'en mêlant.
Rouge, jaune, noir et blanc,
Une bêtise de plus en vous séparant.

Un jour s’achèvera la vie pourtant
fini les supérieurs ! Tous impuissants,
Rouge, jaune, noir ou blanc
Sans distinction balayés par le temps.

Belhamissi Sadek le 27.07.2017
.



Poème publié et mis à jour le: 30 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top