Poèmes

Sylvia Plath

Oeuvres poétiques

Biographie de Sylvia Plath

Sylvia Plath (27 octobre 1932 - 11 février 1963) était une poètesse, romancière et écrivaine américaine. Elle a épousé son compatriote poète Ted Hughes en 1956 et ils ont vécu ensemble aux États-Unis, puis en Angleterre. Ils ont eu deux enfants, Frieda et Nicholas, avant de se séparer en 1962.
Plath est réputée pour avoir fait progresser le genre de la poésie confessionnelle et est surtout connue pour deux de ses recueils publiés, 'Le Colosse' (The Colossus, 1960) et Ariel, publié en 1965 et 'La Cloche de Détresse', (The Bell Jar), un roman semi-autobiographique publié peu de temps avant sa mort en 1963. Plath a écrit des poèmes dès l'âge de huit ans. À son arrivée au Smith College, elle avait déjà écrit plus de 50 nouvelles et publié dans de nombreux magazines. En fait, Plath a souhaité durant toute sa vie écrire de la prose et se spécialiser en tant qu'écrivaine d'histoires. Elle considérait la poésie comme un genre mineur et auxilliaire. Mais en résumé, elle n'a pas réussi à publier de la prose. Les premiers poèmes de Sylvia Plath montrent ce qui est devenu son imagerie typique, utilisant des représentations personnelles et basées sur la nature, avec, par exemple, la lune, le sang, les hôpitaux, les fœtus et les crânes. C'étaient principalement des exercices d'imitation de poètes qu'elle admirait tels que Dylan Thomas, W. B. Yeats et Marianne Moore. Après 1960, son travail s’installe dans un paysage plus surréaliste, assombri par un sentiment d’emprisonnement et de mort imminente, éclipsé par son père. Le Colosse est traversé par des thèmes de mort, de rédemption et de résurrection. Après le départ de Hughes, Plath a produit, en moins de deux mois, les quarante poèmes de rage, de désespoir, d’amour et de vengeance sur lesquels repose en grande partie sa réputation.
Plath a été diagnostiquée cliniquement déprimée pendant la majeure partie de sa vie adulte et a été traitée à plusieurs reprises par électroconvulsivothérapie. Elle s'est suicidée en 1963. Ce fut la publication d'Ariel en 1965 qui la précipita dans la gloire. Dès sa publication, les critiques ont commencé à considérer le recueil comme une représentation graphique du désespoir croissant ou du souhait de mort de Plath. Sa mort dramatique est donc devenue son aspect le plus célèbre et qui continue de faire couler beacoup d'encre jusqu'à aujourd'hui
En 1982, elle remporte le prix Pulitzer à titre posthume pour l'ensemble de son oeuvre poétique.

Consulter tous les textes mentionnant Sylvia Plath

Florilège de poèmes de Sylvia Plath


Sylvia Plath

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top