Sur le Sort de la Poésie en ce Siècle Philosophique par Michel Paul Guy de Chabanon
Poèmes

Sur le Sort de la Poésie en ce Siècle Philosophique

par Michel Paul Guy de Chabanon

Ainsi s'est accompli ce soudain changement

D'un siècle poétique en un siècle savant :

Ici l'un dirigea le compas, et l'équerre

Définit l'étendue et mesura la terre.

Là, de l'âme et de Dieu l'observateur profond

Osa fouiller sans cesse un abîme sans fond.

Plus loin, dans son réduit, le teint pâle et l'œil triste,

Calcula lentement le sévère algébriste :

D'un objet délicat sous le verre aperçu.

L'adroit naturaliste observa le tissu ;

La chimie allume ses flammes dévorantes,

Où les corps dépouillant leurs formes apparentes

Ne dérobent au feu dont ils sont consumés. Que les seuls éléments qui les avaient formés. Ainsi par ses efforts l'active expérience Ouvrit un long chemin
tracé vers la science, Et le raisonnement, éclairé par les faits, Remonta vers la cause en voyant les effets ; Partout il étendit son rigoureux empire, Il régla
jusqu'à l'art de penser et d'écrire.

Que ne devons-nous pas à ses soins précieux ? La lumière en naquit ; elle éclaira nos yeux ; Mais tandis que l'esprit s'appliquait à connaître, L'âme se
refroidit et perdit de son être : L'oreille à tous les sons parut s'accoutumer ; Les bouillons de l'esprit si prompts à se calmer Tombèrent tout à coup comme un flot
qui s'apaise ; Et tel que le métal bouillant dans la fournaise, Dès qu'un froid pénétrant le saisit et l'atteint. En masse resserré s'endurcit et s'éteint ;
L'esprit, enfant des cieux, souffle vague et mobile, Feu brillant et léger, flamme prompte et subtile, Sous des travaux glacés contraint à s'endurcir. Vit son plus bel éclat
s'éteindre et s'obscurcir. Dès lors sur nos talents rendu plus difficile, Les assujettissant à son flegme tranquille. Il a substitué par un prompt changement La méthode
à l'instinct et l'art au sentiment.


Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top