Poèmes

Strophe

par Francis Ponge

Francis Ponge

Qu'une émeute affluant d'audace et de scrupules
Au
Louvre du parler se massacre et s'emmure, 0 de quelle rigueur perpétrant ta rupture,
Sobre jarre à teneur de toute la nature,
Nœud par nœud en ton for espéré-je la crue,
Strophe!
Heureux, subrogée à ton urne abattue,
A de tacites bords lorsque tu prends tournure...

Non!
Quoique de mon corps j'aie acharné ce leurre,
Faucons à d'autres buts lâchez-moi tout à l'heure,
Hardis par ee déboire aux tournois de la nue!



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top