Soir, Guillevic
Poèmes

Soir

par Guillevic

Eugène Guillevic

Ce soir non plus
Pas de prière à faire
A la figure sans visage.

Pas de vénération
Ni de supplication.
Pas de reconnaissance
Pour le fait d'être là,

D'avoir encore un jour
Vécu pour vivre encore

Dans la gloire du jour,
Dans les troubles combats
Voulus pour la garder.

Même si l'extérieur
Quittait sa consistance,
Abaissait sa rigueur

Et si nous attaquaient
La distance et la perte,

Il n'y a de recours

Dans rien d'autre ; la peur

Nous devons la traiter.

Maîtres nous resterons

Des heures encerclées

Par le sommeil qui peut attendre.

Et nous le3 porterons
Vers ce point qui se trouve Être le centre et la limite.



Poème publié et mis à jour le: 12 mars 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top