Seigneur, que puis-je te servir ? poème de Jean-Michel Bollet
Poèmes

Seigneur, que puis-je te servir ?

par Jean-Michel Bollet

Maître, j’ai myrrhe et or et aussi de l’encens
Que je conserve auprès de moi depuis l’en cent ;
Je t’adore tant veux-tu que je te les offre ?
- Non j’aimerais que tu les misses dans un coffre

Seigneur, que puis-je te servir pour ton plaisir
Qui puisse te ravir et combler ton désir ?
Je t’adore tant ; veux-tu un imposant temple ?
- Oui, je veux que Dieu mon ignorance contemple

Maître, je te comprends, tu es humilité
Et les siècles ont su que tu as milité
Pour la sérénité ; Est-ce que Dieu l’annonce ?
- Non, le Très-haut à ce lent mensonge y renonce

Seigneur, à quoi penser, puisqu’est trop loin la paix ?
La vois-tu là où le brouillard est moins épais ?
Faut-il répudier l’or, l’encens et la myrrhe ?
- Oui, l’œil infiniment cherche l’œil qui le mire.

Maître, d’aucuns sont vus s’en aller guerroyer
A cheval, par la marche et sur leur destroyer ;
Te remettront-ils les fruits d’or de leur conquête ?
- Non, je suis celui qui se suffit d’une quête.

Seigneur, puis-je éponger ta face blanche en sang
Et t’adorer avec la fumée d’un encens ?
Dois-je ôter tes souliers et laver tes pieds sales ?
- Oui, j’affranchirai les vassaux et les vassales.

Maître, encore une fois, pour toi, en fais-je assez ?
Tu peux tout demander, je ne suis pas lassé.
Mais, tu me prends le pied… dois-je ôter ma chaussure ?
- Non, ce n’est pas la peine, il n’a pas de blessure.


Poème publié et mis à jour le: 03 mai 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top