Poèmes

Sans Titre

par Le Bozec Léo

Le bruit incessant des voitures me rend sourd,
C’est des tréfonds de mon corps que mon cœur mort sourd
Je le saisis, il est sanguinolent et lourd.
Et je t’en fais cadeau : il bat comme un tambour.

Mais attention car malgré ses apparences
Mon cœur peut avoir renfermé une odeur rance
Mais pas seulement : secoue-le bien et il danse,
Te recouvre d’amour et fait frémir tes sens.

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top