Poèmes

Saintes Amours

par Kamel Zebdi

Amour

La main est cette partie du corps
Qui avance pour annoncer le corps

Ta main est dans la mienne

Qui la serre

J'aime ta main

Et ta main je garde

Dans un élan d'amour
Mon corps se prépare À recevoir le tien
Ta main de la mienne
Doucement
Se détache

Dans un mouvement d'adieu
Voluptueux

Ton corps du mien s'éloigne
Avec des mots d'agonisante

Tu me dis

Je voudrais mourir...

Ce serait trop triste
Tu ne trahiras point
Alors, sur nos corps meurtris

Muets
Nous nous sommes penchés
Versant des larmes de joie et de

Adieu
Saintes
Amours

La main est cette partie du corps
Qui avance pour annoncer le corps

J'aime votre corps

Fuyez

Fuyez donc

Allez loin
Et si je vous revoyais

Demain

Saintes
Amours

De grâce
Ne me donnez plus la main


Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top