Poèmes

Rentrée des Classes

par Thea

J'ai traîné mes galoches usées

Dans les ruisseaux du quartier

Feuilles embourbant mes pieds

L'ecole a repris j'etais un écolier

A la maison le père était dessoulé

IL avait bien arrosé les congés

Comme toujours ça gueulait l'été

Et des taloches ont en prenaient

Moi je savais me faire aimer filou

La boulangère donnait en passant

A moi son petit ami sans le sou

Deux bons petits pains ou croissants

Avec sa bonne humeur du matin

Je marchais vers l'ecole bon train

J'avalais si vite que j'en toussais

Et je racontais que je m'enrhumé

C'etait le bon temps la rentrée

Je traînais les rues en bonnet

Celui que ma mère avait tricotée

Pendant que la voisine cancanée

Mes étés je les passés aux champs

Avec le jules qui avait un vélo vert

C'etait un drôle de petit marrant

Quand il pédalait tous de travers

Des années de jeunesse engloutie

Aux fils des jours je t'avait embellie

A mes enfants je laisse ce souvenir

D'un frère qui s'est laisser mourir

Extrait de: 
rentrée des classes

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top